bboys couv

Lecture: B Boys par Annie et Kristel Perez

Chronique de lecture:
« B Boys » par Annie et Kristel Perez

 

Les années 90 ? Les boys bands, Charlie et Lulu, les vieux Nokia… Vous avez connu ? Annie et Kristel vous proposent un voyage dans le temps à travers l’histoire de Katy et Lily. Ne cherchez pas une maison d’édition. Annie et Kristel sont des « indies » des auteures qui publient en indépendant. J’ai profité du défi « Une lettre pour un auteur » du blog « Entre Nous » pour découvrir leur livre.

bboys couvLe livre: B Boys
Auteures: Annie et Kristel Perez
Editeur : Auto-édition
Genre : Romance / Tranche de vie

Acheter sur Kindle (2€67)

Résumé :

Katy et Lily voient leur existence transformée le jour où elles découvrent le clip de ce nouveau boys band: les B Boys. Elles hésitent un peu à l’admettre, mais c’est le coup de foudre pour Greg et Florent. Cet amour imaginaire leur permet de s’évader d’un quotidien morose et de graves problèmes familiaux. Les magazines, les concerts, les plans pour approcher leur star s’enchaînent. Des jeunes fans comme les autres ? Pas vraiment, Katy a un étrange pouvoir, sans s’y attendre, son rêve se réalisera, d’une façon à laquelle elle ne s’attendait pas…

Mon ressenti :

C’était un plaisir de retrouver la fin des années 90, avec tous ces clins d’œil que font les auteures. On sourit souvent sur de petits détails (« Le feu ça brûle ! »). J’ai souris aussi de me rappeler cette période où on se réunissait chez une copine pour regarder des clips de beaux gosses, Backstreet Boys pour moi, le petit blond *^-^* (Attention scoop, je l’ai avoué à personne !)

De plus, les jeunes héroïnes sont mignonnes et naïves, très kawai dans le style manga, tout ce que j’aime ^^ Il y a aussi une galerie intéressante de personnages autour d’elle. Autre bon point, l’histoire ne se déroule pas comme je l’avais prévu. J’ai aimé le retournement de situation sur la fin et certaines trouvailles, très poétiques.

Côté style, j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. C’est un style conté, lointain, où on est rarement dans l’action et le « sensitif ». L’histoire manque aussi de descriptions, des lieux et des personnages, surtout de Seb, mon chouchou. Bref, cette histoire qui avait le potentiel de me faire pleurer et rire aux éclats m’a simplement attristée ou fait sourire, parfois amusée, parfois attendrie.

Mais rien n’enlèvera que j’aime le thème central du roman, sa morale et sa chute, très bien trouvée. J’aime le cœur qui a été mis dans cette histoire qui mêle soucis du quotidien et imaginaire. Ce livre transmet très bien cette frustration douloureuse qu’on a toutes ressentie un jour : tendre la main vers l’inaccessible pour oublier ce qu’il y a près de nous.

Il ne faut pas oublier que c’est un livre en auto-édition, dans la plus pure tradition « indie » comme j’aime désigner les indépendants. L’intrigue et le style ne respectent pas les codes rigides auxquels nous sommes habitués. Je suis une fervente défenseuse de la liberté d’écriture mais je ne peux m’empêcher de me demander ce que serait devenue cette histoire si un éditeur l’avait retravaillée (Un éditeur dans la salle ? ^^). Cette histoire est un petit diamant brut qui aurait mérité d’être poli.

 Ma note :

3 étoiles sur 5
3 étoiles sur 5

 


S’inscrire à la newsletter et suivre mes chroniques ^^

Se connecter:

300px-Google-_logo

N'hésite pas à donner ton avis ^-^