chronique humanité

Lecture: Chroniques d’une humanité augmentée de Pascal Bléval

Lecture:
« Chroniques d’une humanité augmentée» par Pascal Bléval

 

« Apprenez que tant qu’une idée n’a pas été baptisée, elle demeure un simple écran de fumée. Une potentialité. »

Un petit extrait en passant des Chroniques d’une humanité augmentée de Pascal Bléval.  Ne cherchez pas une maison d’édition, Pascal est un « indie » un auteur indépendant. J’ai profité que la lettre du mois du défi « Une lettre pour un auteur » tombait sur le B pour me jeter entre deux interminables corrections sur ce recueil d’anticipation.

chronique humanitéLe livre: Chroniques d’une humanité augmentée
Auteur:  Pascal Bléval
Editeur : Auto-édition
Genre : Anticipation

Acheter sur Kindle (0€99)

 

Résumé :

Au petit matin, Julien ne se rappelle plus de sa soirée. Jusqu’ici tout va bien, une gueule de bois, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Mais ses absences  se répètent pendant la journée, de plus en plus préoccupantes. Ses « déconnexions » menacent de briser toutes ses chances avec la belle Sophie, sans compter les dossiers qui s’accumulent sur son bureau. Et pendant ce temps, on le surveille…

Bon, je ne vous en dis pas plus pour ne pas spoiler ^^ Le livre est une collection d’histoires courtes qui relatent l’évolution ou plutôt la « dématérialisation de l’humanité ».

Mon ressenti :

J’ai aimé ces personnages actuels, tour à tour je-m’en-foutistes et arrogants ou timides et complexés. Julien est juste génial! J’ai un peu regretté de le voir disparaître de la scène mais les autres personnages sont intéressants aussi.

Le style est efficace et l’histoire avance vite. L’auteur rend très bien les effets comme le vertige et la perte de repères. Il sait nous surprendre presque à chaque page. J’ai moins accroché les phases de narration à la première personne sur la fin, trop axées sur l’explication et moins sur l’aventure. Il faut dire que les passages à la troisième personne où on voit ses héros draguer ou se dépatouiller de leur travail sont vraiment délicieux ^^

Côté structure, j’ai aimé ces petites histoires et ces héros multiples même si cela implique qu’on ne s’attache pas beaucoup. Mais ce n’est pas le but de l’exercice, on est là pour observer l’humanité avec ses petits travers et ses lubies. L’auteur ne prend pas ses personnages au sérieux, il ne cherche pas à faire de la hard science qui fait mal au crâne. Résultat, on rie, autant de nous humains que de ceux qui nous regardent d’un air supérieur mais s’empêtrent dans leurs procédures administratives.

Quand à l’univers, il a un petit côté suranné et ubuesque qui me rappelle Clifford D. Simak et Douglas Adams. D’un côté, j’ai une impression de déjà vu mais de l’autre, c’est très agréable. Un sourire aux lèvres, on s’interroge sur les technologies d’aujourd’hui, sur notre mode de vie urbain et connecté, sur ce que l’avenir nous réserve mais surtout sur ce qui fait de nous des êtres humains.

Bref, de la bonne science-fiction à l’ancienne comme je l’aime avec un petit côté moderne qui a fini de m’accrocher! Une très bonne note donc. Je ne mets pas de coup de cœur car pour cela, j’ai besoin de m’attacher, limite de tomber amoureuse du héros, or c’est dur de s’attacher sur des histoires courtes! ^^

 Ma note :

5 étoiles sur 5
5 étoiles sur 5

C’est un travail magnifique pour un auteur indie, on voit dans la page de remerciements qu’il était bien entouré! ^^ En passant, j’aime beaucoup les illustrations intérieures de Viny-kun.

Petite page de pub, Pascal va bientôt sortir un nouveau livre: « Le Chant de l’Arbre Mère » pour plus d’infos rendez-vous sur son site l’Auberge Blévalienne!


S’inscrire à la newsletter et suivre mes chroniques ^^

Se connecter:

300px-Google-_logo

5 réflexions sur “ Lecture: Chroniques d’une humanité augmentée de Pascal Bléval ”

    1. merci à toi! j’attends l’article récap sur ton site pour aller faire plein de découvertes de mon côté!
      j’ai hâte de découvrir la prochaine lettre du challenge!

N'hésite pas à donner ton avis ^-^