Pour Mumia Abu Jamal: Des larmes de diamant

Poème pour Mumia Abu Jamal, écrivain noir emprisonné aux Etats-Unis depuis 33 ans

La Mort en Fleur par Mumia Abu Jamal
La Mort en Fleurs recueil de textes de Mumia Abu Jamal

Pour toi voix des sans voix
J’aimerais pleurer des larmes de diamant
Pour dans ce monde où seul règne l’argent
Pouvoir acheter, ta liberté

A toi flamme de vie
Je te donne cette étincelle que j’ai toujours gardé si précieusement
Je te dédie ce rêve d’un avenir meilleur
Je te dédie cet espoir qui jamais ne s’éteindra
Je ne le permettrai pas

A toi qui connaît la difficulté qu’il y a à s’exprimer
Mais qui le fait

A toi qui toujours se battra
A ce sourire que j’aimerai découvrir
Autrement que par papier interposé

De ces murs que je voudrai détruire
De cette dictature que je ne peux fuir
Tel un animal acculé, forcé de se retourner pour lutter

De ce système, de cette haine
Par quelque étrange alchimie, par quelque magie
Je ferai un monde à ton image
Rêve de vie, rêve d’ esprit
Sécher mes larmes, je ne le puis

Sache que l’humidité de mes yeux coule
Pour un espoir de victoire
Qui croit, grandi, en toi, en moi
En l’ humanité que je ne peux abandonner
Aux mains de cette triste cabale, incarnation du mal

Démon que je briserai
Transformerai
Pour ce faire, je n’ ai que mes deux mains
Mais demain…

Commentaire:
Et bien demain, rien du tout. Tant d’années et rien n’a changé. J’avais 17 ans. Je commençais à traîner en manif lorsque j’ai découvert l’histoire de Mumia Abu Jamal ou plutôt son calvaire. Écrivain noir et activiste, il a été condamné à mort pour le meurtre d’un policier. L’enquête qui le condamne a été influencée, ses appels ignorés. Racisme ou répression politique? Je suis tombée sous le charme de ses textes, dont je vous conseille: La Mort en Fleurs.

A l’heure où les révoltes se multiplient à Baltimore et ailleurs contre le racisme que subissent les noirs, à l’heure ou Mumia vient de fêter un nouvel anniversaire dans le couloir de la mort, le 33ème, plus que Nelson Mandela, à l’heure où on lui refuse de consulter un médecin et bien, je ressors ce poème. J’en ai encore les larmes aux yeux.

Page Facebook du groupe de soutien


Se connecter:

300px-Google-_logo

N'hésite pas à donner ton avis ^-^