Mira, La Bataille de l’Eau

Mira
La Bataille de l’Eau

Couverture du livre Mira, une jeune femme d'origine Inuit tiens dans ses mains une lumière, source de son pouvoir. Derrière elle, l'esprit du dragon qui la protège.
© Laure Ngo (Mistral)

 

Collection : Josei (Romance adulte)
Genre : Science-Fiction
Edition : Kindle: 2,99€ (et au Canada 2,99$)
Auteur: Ghaan Ima

En une phrase : En pleine guerre de l’eau, Pashka, jeune infirmière militaire se bat pour protéger un enfant soldat

Quatrième de couverture :2046, Canada. L’eau douce s’appelle aujourd’hui l’Or Bleu et les peuples s’entretuent pour ce trésor vital. Au sein du chaos, des pouvoirs psychiques sont apparus : les « miras ». La jeune Pashka utilise son mira pour protéger les blessés pendant les combats. Alors qu’il ne lui reste plus qu’un hiver de service militaire avant d’être libre, elle découvre un petit garçon sur un champ de bataille. L’enfant soldat doit être abattu, c’est le protocole. Mais Pashka ne peut pas accepter cela. Elle se battra pour protéger ce garçon innocent de son lieutenant, un homme prêt à tout pour gagner cette sale guerre. Et pour cela, le lieutenant a besoin des pouvoirs de Pashka…
Quel choix a-t-elle ? Entre ceux qu’elle aime et ne sait pas protéger et ceux qu’elle hait de toutes ses forces mais ne peut pas se résoudre à tuer ?

Collection: Josei (Romance adute)
Genre: Science-Fiction


PERSONNAGES:

(clique pour ouvrir)


CHAPITRES PARUS:

1. La nanny


INSPIRATION:

“La Bataille de l’Eau” est une histoire extraite de l’univers de Mira qui donnera lieu à une série (voir la page de l’univers ici). Les pouvoirs Mira sont trèèèès inspirés des stands de Jojo Bizarres adventures, mais aussi des pouvoirs d’Akira, de Scryed, et même de Tsubasa Reservoir Chronicles. Bref, de manga, manga et manga, qui vont du seinen pour hommes adultes au shojo pour jeunes filles. Pour ceux qui n’y connaissent rien en manga, un “stand”, c’est un peu comme le patronus d’Harry Potter 😉 Bref, c’est une projection d’énergie psychique que l’on peut utiliser au combat. Au Japon, les histoires de pouvoirs psy sont tout un genre littéraire. Les véritables stands sont des sortes de fantômes, des esprits. Dans mon histoire, les miras sont les esprits des créations humaines: les machines, les armes, les habitations et même les sciences. Ainsi, on trouve des miras d’attaque (esprits des armes) et des miras protecteurs (esprits de boucliers, d’habitations et de tout ce que l’humanité a inventé pour se protéger) mais aussi des téléporteurs, des scientistes, des biohazards, etc. Bref, j’ai tout un article wikipédia sous le coude sur les pouvoirs mira, je le mettrais en ligne si l’histoire fonctionne assez pour que je n’ai pas l’air ridicule 😉

En ce qui concerne cet opus précis qui a lieu en pleine guerre de l’eau, mes inspirations sont plus proches des JT catastrophiques et des ouvrages américains des années 70-80. Mira reste un univers mêlant cyberpunk et anticipation politique. Pour en savoir plus sur la genèse de l’histoire, vous pouvez lire cet article, je détaille la “monnaie d’eau” inventée à partir du classique de la SF “Dune” et d’un horrible fait d’hiver qui a eu lieu en Afrique et qui laisse présager de l’avenir…

Ou pour en savoir plus sur mes motivations à mettre en ligne ce roman, c’est ici (attention, article engagé, voire enragé!)

à découvrir sur Amazon 2,99€
ou lire le 1er chapitre en ligne


Relu par Nicolas Koch de La plume numérique et Emmanuelle Lefray Correctrice

Illustrations de Laure Ngo (couverture) et design de Gaëlle Merlini


Se connecter: [follow_me]

Auteur : Ghaan Ima

J’écris depuis 10 ans, j’ai des idées plein la tête d’univers de SFF inspirés de mangas : geeks, otakus, anarchistes sur les bords et un peu barrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *